RENTREE ACADEMIQUE 2014-2015.....TOP! C'EST PART I!!!!



Entrés en Communauté le 10 septembre dernier, formateurs et étudiants se sont installés dans une maison qui refait peau neuve. Mais enfin, entre un pot de peinture et un pinceau, on se fraie un passage pour aller d’un endroit à l’autre. La retraite de la rentrée a été prêchée par le P. Aurélien GBEGNON sur le thème « quae sunt Caesaris Caesari et quae sunt Dei Deo » !! Vous avez sans doute compris qu’il s’agit de la fameuse réplique du Christ aux pharisiens cupides en Luc 20,25 : «  Rendez donc à César ce qui appartient à César et à Dieu, ce qui appartient à Dieu ». C’est le thème choisi par les formateurs pour cette année académique nouvelle 2014-2015 à Yopougon en Côte d’Ivoire.


La formation accueille cette année six nouveaux candidats qui commencent la philosophie, et compte un effectif de seize étudiants en formation pour devenir eudistes. Six parmi ces candidats sont en théologie du premier cycle au Centre de Formation Missionnaire d’Abidjan (CFMA) et dix en philosophie au Grand séminaire saint Paul d’Abadjin Kouté.


La messe de la rentrée a été présidée le 21 septembre par le p. Sévérin LATH, assistant au supérieur vice provincial. 

Le lendemain, les théologiens célébraient leur messe de rentrée en CFMA.  Une occasion pour revoir les confrères et rendre grâce à Dieu pour les vacances écoulées et remettre entre ses mains, l’année nouvelle qui débute. La messe au CFMA était présidée par Mgr Paul DAKOURI-TABLEY, évêque émérite du diocèse de Grand Bassam. A l’issue de la célébration qui lançait en même temps les 10 ans du CFMA, a été présenté puis béni le logo de la dizaine d’année et plantées dix arbres.


vue d'ensemble après la messeBientôt, les philosophes aussi reprendront les routes d’Abadjin Kouté pour une année d’activité intellectuelle entrant dans le cadre de leur formation. Nos prières les accompagnent. Féconde et fructueuse rentrée à nos étudiants. Puissent-ils opérer le duc in altum en buvant la science à long trait.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire